Site icon Client Digital

Le Pitch commercial : comment vous présenter

se présenter en vente

L’elevator pitch n’est pas, contrairement à ce que ce nom laisse supposer, un pitch réservé aux ascenseurs. C’est un texte court (environ 30 secondes), appris par coeur mais récité avec crédibilité, qui vous permet de présenter clairement, succinctement une activité. Cela peut concerner votre société, ou bien une offre de votre société.

Il n’y a pas de pitch tout prêt pour vous, et le construire est riche d’enseignement.  Vous devez le bâtir, en respectant un schéma très simple, qui a fait ses preuves  :

L’accroche du Pitch commercial

(en anglais Grab). Permet de capter l’attention. Classique, mais obligatoire, ne doit pas paraître trop artificiel.

Développement du Pitch commercial

C’est bien sûr le coeur. Lié au Grab, vous allez :

Références du Pitch commercial

Si vous avez déjà des clients, ou bien des investisseurs, des partenaires, vous pouvez en parler. Vous consolidez ainsi le sérieux de votre présentation.

Action

Il est important que cette phase soit personnalisée. Elle invite votre interlocuteur à agir. Si vous ne savez pas quoi dire, parlez simplement de `rester en contact`, ce qui invite votre interlocuteur à vous laisser votre carte de visite (rappel : on ne la demande jamais, on attend qu’on vous la donne). Si c’est un client potentiel, inutile de vous préciser que l’action est plus `entreprenante` : convenir d’un rendez-vous par exemple.

Si vous connaissez les différentes phases de la vente (AIDA par exemple), vous avez remarqué que l’elevator pitch suit parfaitement ce cheminement. C’est clairement une vente.

Les erreurs classiques du Pitch commercial

Quitter la version mobile