Optimiser Joomla pour le référencement est une activité à temps plein

Une fois, j’ai voulu motiver quelques amis de communauté Joomla à optimiser pour le référencement le CMS préféré du groupe. Pour cela, j’ai utilisé une phrase pas très glorieuse « Optimisation d’un site pour le référencement est comme une fille moche qui se maquille ». 

Cette métaphore un peu ratée montre une vérité bien connue :

Toutes les filles se maquillent.

Tous les sites, CMS ou pas, doivent passer par la case de maquillage SEO pour séduire le moteur de recherche.

Finalement je trouve cette métaphore assez réussi surtout que depuis j’ai beaucoup travaillé pour le référencement des sites en WordPress et les résultats sont bien plus rapides à atteindre qu’avec un site en Joomla.

Pourquoi le référenceur doit consacrer plus de temps à un site en Joomla ?

Dans cet article je ne vais pas aborder des consignes pour les personnes qui veulent optimiser leur site pour le référencement. Il existe les blogs, vous pouvez découvrir des méthodes préconisées par CMS. Il suffit de chercher un peu dans Google.

Aujourd’hui la question principale c’est la difficulté de sortir d’une pénalité. Imaginez que votre site en Joomla ou WordPress ammène beaucoup de trafic (c’est relatif) mais petit à petit vous voyez que dans Google Analytics les statistiques sont en chute progressive.

Détecter une pénalité n’est pas évident et plusieurs facteurs la décrivent.

Admettons que votre site n’est plus positionné en première page sur une requête donnée (hors son propre nom de domaine). Il y a un fort soupçon que ceci est une pénalité ou au moins une alerte.
Nous allons regarder dans Google Webmaster Tool.

Tous les sites en Joomla, par defaut, seront épinglés par l’outil de la Search Console. L’onglet « améliorations HTML » est une façon élégante de vous dire que votre site se comporte de la façon anarchique ou que vous avez oublié quelque chose.

Dans les deux cas, Joomla ou WordPress, vous pouvez y trouvez les méta descriptions dupliquées etc.

Admettons que vous êtes rigoureux et que chaque page, chaque article de votre site est absolument unique y compris vos méta descriptions…

Malgré vos efforts vous allez y trouver tous les urls que le CMS produit par lui même. Pour WordPress c’est une question des réglages et d’utilisation des parties des contenus (comme les pages avec les images seules).

Pour Joomla c’est inévitable. Il n’y a pas de solution claire ni de composant ou plugin miracle. Même le fameux SH404 SEF n’y peut rien. Les urls seront produits par Joomla et stockés par la console Google.

Vous pouvez réduire le nombre des urls indéxés en utilisant les plugins de tag rel= »canonical » et en fermant les droits d’accès aux robots des moteurs de recherche exemple : les urls avec « id » ou « ? » ou encore « component » ou « content ».

Il vous restera toujours un bon stock des urls que vous devez désindexer pratiquement un par un, ceci est possible à certaines conditions comme : redirections 301, nofollow, noindex.

Pour info, j’ai suivi les deux tuto pour réduire le nombre des urls dupliqués sur les sites en Joomla :

  • http://alphadesign.fr/joomla/checklist-seo-pour-joomla-referencement-joomla/eviter-les-urls-dupliquees.html
  • http://joomlaseo.com/checklist/avoid-duplicate-url-s

Si votre site en Joomla est impeccable au niveau SEO parce que vous avez passé des heures et des nuits pour l’optimiser sachez que si le site possède 1000 urls dupliqués par CMS, vos efforts ne seront pas suffisants pour sortir des pénalités.

En tout cas, le temps passé sur le référencement d’un site en Joomla est disproportionnellement plus élevé que sur le site en WordPress dans le même but : optimiser pour le référencement.

Si vous avez quand même une baguette magique, merci de me contacter 🙂

Retour haut de page